Affaires multilatérales

Le haut niveau de convergence entre les deux pays dans le domaine multilatéral est évident. Le Mexique et la France partagent une vision qui s’articule autour des principes de respect de la tolérance, de promotion de la diversité et de la nécessité de faciliter le dialogue entre les cultures. Il suffit à cet égard de relever, par exemple, la similitude de leurs conceptions respectives des principes et des pratiques régissant les relations entre les États ; l’importance accordée à la nécessité de promouvoir le droit international ; le rôle essentiel accordé au renforcement des institutions multilatérales ; ainsi que la conviction partagée relative à l’impératif de rénovation et de consolidation des mécanismes internationaux visant à relever les défis mondiaux (environnement, développement durable, droits de l’Homme, sécurité internationale, entre autres) qui est devenue une évidence dans des instances telles que les Nations unies, les organismes multilatéraux spécialisés et les enceintes de consultation intergouvernementales.

 

Le Mexique et les droits de l’Homme

Au cours des dernières années, le Mexique est devenu un défenseur actif du renforcement des droits de l’Homme dans le monde tout en encouragent de manière constante les changements internes ayant permis la modernisation du cadre juridique dans ce domaine.

La politique extérieure du Mexique en matière de droits de l’Homme se fonde notamment sur l’ouverture et la coopération avec des organismes internationaux. Les objectifs poursuivis à cet égard sont, d’une part, la promotion des changements structuraux et d’autre part, le renforcement du cadre légal et institutionnel international de protection des droits de l’Homme. Afin de mener à bien ces priorités, le Mexique a encouragé la coopération et le dialogue avec d’autres nations, a mis en marche des mécanismes de consultation régionale et a renforcé la coordination régionale en matière de droits de l’Homme.

Le Mexique a ainsi redoublé d’efforts dans le cadre des enceintes internationales liées aux droits de l’Homme, auxquelles il participe avec la volonté de favoriser le renforcement dans le monde des normes internationales de protection et de respect en la matière. De même, notre pays a cherché à mettre à profit l’expertise et la coopération proposées par ces instances aux États pour faire progresser les intérêts nationaux et les réformes structurelles nationales nécessaires, en vue d’assurer le plein respect des droits de l’Homme au Mexique.

 

Actualités

Le Mexique a créé le moteur de recherche juridique du Système universel de protection des droits de l’Homme. Il s’agit du tout dernier outil conçu par la Cour suprême de justice de la Nation et le bureau au Mexique du Haut-commissariat des Nations unies pour les droits de l’Homme, afin de mettre à disposition des acteurs de la justice et du grand public les critères du Système universel de protection et de promotion des droits de l’Homme.